| Les Fables | L'auteur | Livre d'or | Crédits | Plan du site | Nouveautés |  
06 avr 2018

Sommaire:
Les Fables
Livre I
Livre II
Livre III
Livre IV
Livre V
Livre VI
Livre VII
Livre VIII
La Mort et le Mourant
Le Savetier et le Financier
Le Lion, le Loup, et le Renard
Le Pouvoir des Fables
L'Homme et la Puce
Les Femmes et le Secret
Le Chien qui porte à son cou le dîné de son maître
Le Rieur et les Poissons
Le Rat et l'Huître
L'Ours et l'Amateur des Jardins
Les deux Amis
Le Cochon, la Chèvre et le Mouton
Tircis et Amarante
Les Obsèques de la Lionne
Le Rat et l'Eléphant
L'Horoscope
L'Ane et le Chien
Le Bassa et le Marchand
L'Avantage de la science
Jupiter et les Tonnerres
Le Faucon et le Chapon
Le Chat et le Rat
Le Torrent et la Rivière
L'Education
Les deux Chiens et l'Ane mort
Démocrite et les Abdéritains
Le Loup et le Chasseur
Livre IX
Livre X
Livre XI
Livre XII
L'auteur
Livre d'or
Crédits
Plan du site
Nouveautés

Dans cette page:
- Le Rat et l'Huître

Accueil >  Les Fables >  Livre VIII >  Le Rat et l'Huître

Le Rat et l'Huître

Un Rat hôte d'un champ, Rat de peu de cervelle,
Des Lares paternels un jour se trouva sou.
Il laisse là le champ, le grain, et la javelle,
Va courir le pays, abandonne son trou.
Sitôt qu'il fut hors de la case,
Que le monde, dit-il, est grand et spacieux !
Voilà les Apennins, et voici le Caucase :
La moindre taupinée était mont à ses yeux.
Au bout de quelques jours le voyageur arrive
En un certain canton où Thétys sur la rive
Avait laissé mainte Huître ; et notre Rat d'abord
Crut voir en les voyant des vaisseaux de haut bord.
Certes, dit-il, mon père était un pauvre sire :
Il n'osait voyager, craintif au dernier point :
Pour moi, j'ai déjà vu le maritime empire :
J'ai passé les déserts, mais nous n'y bûmes point.
D'un certain magister le Rat tenait ces choses,
Et les disait à travers champs ;
N'étant pas de ces Rats qui les livres rongeants
Se font savants jusques aux dents.
Parmi tant d'Huîtres toutes closes,
Une s'était ouverte, et bâillant au Soleil,
Par un doux Zéphir réjouie,
Humait l'air, respirait, était épanouie,
Blanche, grasse, et d'un goût, à la voir, nonpareil.
D'aussi loin que le Rat voir cette Huître qui bâille :
Qu'aperçois-je ? dit-il, c'est quelque victuaille ;
Et, si je ne me trompe à la couleur du mets,
Je dois faire aujourd'hui bonne chère, ou jamais.
Là-dessus maître Rat plein de belle espérance,
Approche de l'écaille, allonge un peu le cou,
Se sent pris comme aux lacs ; car l'Huître tout d'un coup
Se referme, et voilà ce que fait l'ignorance.

Cette Fable contient plus d'un enseignement.
Nous y voyons premièrement :
Que ceux qui n'ont du monde aucune expérience
Sont aux moindres objets frappés d'étonnement :
Et puis nous y pouvons apprendre,
Que tel est pris qui croyait prendre.


L'Ours et l'Amateur des Jardins
Rechercher

Recherche avancée

Impression
Cliquez sur Impression pour avoir une version imprimable de la page que vous visualisez.
Nouveautés
23/05 - Hello Kids
Retrouvez les vidéos HelloKids sur Jean de la Fontaine. Le Lion et le Rat, La cigale et la fourmi, ...
01/04 - Délocalisation
Suite au vote de la loi sur les services secrets à l'assemblée nationale, le site JDLF.COM a été ...
06/06 - Ré-humanisation des modèles de management
Quand La Fontaine vient se mêler des nouveaux modèles de management comme le reengineering ou ...
07/11 - Cadeau
Cette photo est un grossissement d'un Fer signé LENEGRE (Rel) qui figure sur un ouvrage de 1855 de ...
01/10 - La Foire Internationale de Metz 2010
La Foire Internationale de Metz (alias : la FIM) se déroulera du 1er au 11 octobre 2010 au Parc des ...
Liens Amis

  + Salon d'Art
  + AutoRemise
  + Saint-Martin
  + Ingeniweb
  + LesProducteurs
     Gersois.Com
  + La Brasserie des Arts
  + Who Blogs ?
  + Excellence-Gourmet
  + Foie Gras du Gers


Vers le haut de la page  -  Version Imprimable - © 1995-2020 Famille Vidaud