| Les Fables | L'auteur | Livre d'or | Crédits | Plan du site | Nouveautés |  
06 avr 2018

Sommaire:
Les Fables
Livre I
Livre II
Livre III
Livre IV
Le Lion amoureux
Le Berger et la Mer
La Mouche et la Fourmi
Le Jardinier et son Seigneur
L'Ane et le petit Chien
Le Combat des Rats et des Belettes
Le Singe et le Dauphin
L'Homme et l'Idole de bois
Le Geai paré des plumes du Paon
Le Chameau et les Bâtons flottants
La Grenouille et le Rat
Tribut envoyé par les animaux à Alexandre
Le Cheval s'étant voulu venger du Cerf
Le Renard et le Buste
Le Loup, la Chèvre et le Chevreau
Le Loup, la Mère et l'Enfant
Parole de Socrate
Le Vieillard et ses Enfants
L'Oracle et l'Impie
L'Avare qui a perdu son trésor
L'Oeil du Maître
L'Alouette et ses Petits avec le Maître d'un champ
Livre V
Livre VI
Livre VII
Livre VIII
Livre IX
Livre X
Livre XI
Livre XII
L'auteur
Livre d'or
Crédits
Plan du site
Nouveautés

Dans cette page:
- Le Cheval s'étant voulu venger du Cerf

Accueil >  Les Fables >  Livre IV >  Le Cheval s'étant voulu venger du Cerf

Le Cheval s'étant voulu venger du Cerf

De tout temps les Chevaux ne sont nés pour les hommes.
Lorsque le genre humain de gland se contentait,
Ane, Cheval, et Mule, aux forêts habitait ;
Et l'on ne voyait point, comme au siècle où nous sommes,
Tant de selles et tant de bâts,
Tant de harnois pour les combats,
Tant de chaises, tant de carrosses,
Comme aussi ne voyait-on pas
Tant de festins et tant de noces.
Or un Cheval eut alors différent
Avec un Cerf plein de vitesse,
Et ne pouvant l'attraper en courant,
Il eut recours à l'Homme, implora son adresse.
L'Homme lui mit un frein, lui sauta sur le dos,
Ne lui donna point de repos
Que le Cerf ne fût pris, et n'y laissât la vie ;
Et cela fait, le Cheval remercie
L'Homme son bienfaiteur, disant : Je suis à vous ;
Adieu. Je m'en retourne en mon séjour sauvage.
- Non pas cela, dit l'Homme ; il fait meilleur chez nous :
Je vois trop quel est votre usage.
Demeurez donc ; vous serez bien traité.
Et jusqu'au ventre en la litière.

Hélas ! que sert la bonne chère
Quand on n'a pas la liberté ?
Le Cheval s'aperçut qu'il avait fait folie ;
Mais il n'était plus temps : déjà son écurie
Etait prête et toute bâtie.
Il y mourut en traînant son lien.
Sage s'il eût remis une légère offense.
Quel que soit le plaisir que cause la vengeance,
C'est l'acheter trop cher, que l'acheter d'un bien
Sans qui les autres ne sont rien.


Le Renard et le Buste
Rechercher

Recherche avancée

Impression
Cliquez sur Impression pour avoir une version imprimable de la page que vous visualisez.
Nouveautés
23/05 - Hello Kids
Retrouvez les vidéos HelloKids sur Jean de la Fontaine. Le Lion et le Rat, La cigale et la fourmi, ...
01/04 - Délocalisation
Suite au vote de la loi sur les services secrets à l'assemblée nationale, le site JDLF.COM a été ...
06/06 - Ré-humanisation des modèles de management
Quand La Fontaine vient se mêler des nouveaux modèles de management comme le reengineering ou ...
07/11 - Cadeau
Cette photo est un grossissement d'un Fer signé LENEGRE (Rel) qui figure sur un ouvrage de 1855 de ...
01/10 - La Foire Internationale de Metz 2010
La Foire Internationale de Metz (alias : la FIM) se déroulera du 1er au 11 octobre 2010 au Parc des ...
Liens Amis

  + Salon d'Art
  + AutoRemise
  + Saint-Martin
  + Ingeniweb
  + LesProducteurs
     Gersois.Com
  + La Brasserie des Arts
  + Who Blogs ?
  + Excellence-Gourmet
  + Foie Gras du Gers


Vers le haut de la page  -  Version Imprimable - © 1995-2020 Famille Vidaud